(Août 2019) 117-6 – Toyota GR Supra

Partageant les mêmes dessous que le cabriolet BMW Z4, la Toyota Supra cinquième du nom rejoindra en août le casting Regular chez Tomica. Focus sur ce nouveau modèle, qui ressuscite le label Supra dix-sept ans après la fin de commercialisation de la quatrième génération.

Commercialisée depuis cette année, la nouvelle Toyota Supra (type MA90) semble provoquer une véritable levée de boucliers chez les amateurs du modèle. Son tort ? D’avoir été développée conjointement avec la BMW Z4 et de disposer de son châssis et surtout de son ensemble moteur/boîte, avec un 6 cylindres 3.0 turbocompressé de 340 chevaux conçu par le constructeur bavarois associé à une boîte de vitesses automatique ZF à 8 rapports. Pourtant, Toyota a tout de même mis sa « patte » toute personnelle sur la Supra MA90 via son département compétition, Gazoo Racing (d’où le nom de GR Supra, le vrai nom de cette nouvelle itération).

Une vraie Supra, quoiqu’on en dise…

En effet, les ingénieurs japonais ont notamment appliqué à la Supra des réglages de suspensions et de direction plus affûtés que ceux du Z4. De même, la japonaise pèse 40 kg de moins que son homologue allemande. Ce qui s’en ressent sur les performances, la Supra abattant le 0 à 100 en 4,3 secondes et pouvant atteindre 250 km/h en vitesse de pointe. Mais ce n’est pourtant pas en ligne droite que la Toyota s’apprécie le plus. Selon les premiers essais réalisés par la presse, le coupé japonais possède un comportement routier aussi efficace qu’amusant, d’autant que son architecture propulsion, sa répartition des masses parfaites (50/50 entre l’arrière et l’avant) et la présence d’un autobloquant autorisent de généreuses glissades du train arrière à la demande du conducteur.

Au numéro 117 de la série Regular, la Toyota GR Supra viendra remplacer la Porsche 911 Carrera (type 991). Tout comme la majorité des sportives et supercars sorties dans la série ces derniers temps (Nissan GT-R Nismo, McLaren 720S, Ferrari 488 GTB, etc…), elle ne proposera aucun ouvrant. N’espérez donc pas pouvoir manipuler les portes pour en admirer l’intérieur comme sur la Corvette ZR-1 sortie en janvier dernier par exemple… Le style un peu torturé de la Supra MA90 a bien été reproduit, que ce soit au niveau des ailes gonflées au-dessus des passages de roues, de l’aileron arrière « aile de requin » ou encore du bouclier avant à triple entrée d’air. Au niveau des détails, on remarquera également les touches de peinture noire appliquées sur les extrémités des pare-chocs avant et arrière, ainsi que sur les bas de caisse. Quant aux feux, ils sont ici peints et non réalisés en plastique translucide.

La Toyota GR Supra sera disponible le 17 août prochain. Pour l’édition limitée de lancement du modèle, de couleur grise, il vous en coûtera 450 yens (3,70 euros environ) contre 405 yens, soit 3,30 euros, pour le modèle classique dont la robe rouge rappelle la couleur « Renaissance » disponible sur le modèle réel. Bien sûr, il vous est d’ores et déjà possible de réserver l’une ou l’autre de ces versions dans la plupart des boutiques en ligne distribuant les produits TakaraTomy.

Illustrations : Hobby Search

Le casting de la série Regular (numéros 101 à 120) est à retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *