(Avril 2020) 34-1 – Nissan Skyline GT-R (KPGC10)

Une nouvelle reproduction de la fameuse Skyline GT-R s’apprête à intégrer le casting Premium le mois prochain. Et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de la première version coupé de la célèbre Nissan, connue aussi sous le type KPGC10 ou plus affectueusement « Hakosuka », ce que l’on peut grossièrement traduire en français par « la Skyline en forme de boîte ».

En 1968, Nissan équipe sa Skyline quatre portes du moteur 6 cylindres (type GR-8) développé par les ingénieurs de Prince, et victorieux au Grand Prix du Japon en 1966 sous le capot de la Nissan R380. D’une puissance de 200 chevaux sur le modèle de course, il est ramené à 160 chevaux sous le capot de la berline et le modèle est baptisé GT-R. Sans s’en douter, le constructeur japonais vient de créer avec ces trois lettres une légende qui perdure encore de nos jours. Car la version compétition de la berline rafle tout ou presque sur son passage, dès ses débuts. Trois ans après la berline, Nissan présente en mars 1971 une déclinaison coupé (type KPGC10) de la Skyline GT-R.

La première GT-R deux portes

Visuellement, celle-ci se veut plus démonstrative que sa soeur à quatre portes avec qui elle partage ses jantes en tôle noires et le pli qui court sur l’arrière de la carrosserie. Mais la calandre, avec sa séparation au milieu, est spécifique au coupé, tout comme les feux arrières ici au nombre de quatre. Quant aux passages de roues, ils accueillent des extensions d’ailes de couleur noire. Et en option, un spoiler avant et un aileron ton carrosserie peuvent être installés. Intérieurement, certaines boiseries disparaissent, l’instrumentation est placée bien en face du conducteur derrière le volant et les sièges sont plus enveloppants pour faciliter la conduite sportive. Sur le plan mécanique, pas de changement puisque le six cylindres atmosphérique développe toujours 160 chevaux. En revanche, l’ensemble de la voiture est plus légère de 20 kilogrammes (1 100 kg), et la caisse est abaissée de 15 millimètres, améliorant son efficacité. Quant à la version de compétition, elle suivra le chemin tracé par la berline en remportant quasiment toutes les courses auxquelles elle participe. Et offre à la Skyline sa cinquantième victoire en mars 1972 sur le circuit de Fuji.

Le type KPGC-10 sera le mois prochain le sixième modèle de la lignée des Skyline hautes performances à rejoindre le casting Premium, et le deuxième cette année après la sortie de la déclinaison GTS-R type HR31 (04-3) en janvier dernier. Et le type PGC-10 est un habitué des castings chez TakaraTomy puisque la version coupé 2000 GT était le vingtième modèle de la série Regular (21-1), sorti en 1971, et remplacée deux ans plus tard dans cette même série par la version course en (21-2). Quant à la déclinaison GT-R, elle apparaît au casting de la série Limited en décembre 2010 sous le numéro 0126. Sur cette nouvelle miniature, qui possède des portes manipulables, on pourra profiter d’une calandre ajourée et de feux avant et arrière en plastique translucide. Les jantes en tôle et les extensions d’ailes arrières noires sont également de la partie. Enfin, et ce sera le principal reproche que l’on pourra faire à cette reproduction, c’est l’absence des rétroviseurs, comme à chaque fois sur les modèles de la série Premium.

La Nissan Skyline GT-R « Hakosuka » sera disponible sur les étals à la mi-avril, au tarif de 720 yens (6,08 euros actuellement) pour la version normale grise et de 800 yens (6,75 euros) pour le modèle de lancement à la robe blanche. Comme d’habitude, vous pouvez d’ores et déjà réserver votre/vos exemplaire(s) sur la plupart des sites en ligne proposant les miniatures TakaraTomy.

Illustrations : Hobby Search

Le casting de la série Premium est à retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *