(Avril 2020) LV-185 – Mazda Porter Cab Fixed Side Gate Body

En avril dernier, c’est un tout petit utilitaire qui a rejoint le casting de la série Limited Vintage. Il s’agit en l’occurrence du Mazda Porter Cab de première génération avec sa bouille sympathique.

Petit utilitaire entrant dans la catégorie des kei au Japon, le Mazda Porter Cab type KECA53 apparaît sur le marché nippon en mars 1969. Il dérive du pick-up Porter lancé l’année précédente par sa cabine rejetée à l’avant du véhicule et arbore une carrosserie originale avec des feux avant incrustés dans d’imposants logements, ce qui lui donne un air constamment ébahi. Compact (son empattement est de 1,8 mètre, avec des porte-à-faux avant et arrière réduits à leur plus simple expression), le Porter Cab est motorisé par un moteur deux temps, deux cylindres à refroidissement par eau développant 23 chevaux. Dénommé CC, ce bloc est par ailleurs le tout premier moteur deux-temps construit par la firme d’Hiroshima.

Des yeux ronds comme des billes

Disponible dans un premier temps uniquement en vert, le Porter Cab évolue dès 1970 avec notamment de nouvelles vitres latérales, qui désormais montent et descendent et gagnent une vitre de custode fixe. De plus, une trappe d’aération pour l’habitacle est installée au milieu de la face avant, juste au-dessus du pare-choc. Et en 1973, Le Porter reçoit un nouveau moteur, plus puissant, qui développe désormais 30 chevaux. Mais à partir de 1976, la réglementation des kei-cars change et Mazda développe alors une nouvelle version du Porter Cab, dotée cette fois d’un moteur de 550 centimètres-cubes d’origine Mitsubishi.

Réalisé comme tous les autres modèles de la série Limited Vintage à l’échelle 1/64ème, le Mazda Porter Cab miniaturisé par Tomytec est absolument craquant lorsqu’on l’a au creux de la main. Ses optiques avant, si singuliers, ont bien été reproduits même si l’on pourrait regretter l’absence des stries noires sur les carénages de phares blancs. La partie arrière, benne et face arrière, ont également été soignées et la présence d’une petite figurine vient ajouter un charme supplémentaire à la miniature, d’autant que celle-ci possède des bras mobiles afin d’être disposé à sa guise dans un diorama par exemple. A noter que c’est ici la version révisée de 1970 qui a été choisie par Tomytec pour sa reproduction, avec ses fenêtres descendantes et sa trappe d’aération sur la face avant.

Le Mazda Porter Cab est disponible depuis la mi-avril, au tarif de 2 430 yens soit 20,50 euros. Ce qui est en toute logique légèrement plus cher que les modèles habituels de la collection, étant donné la présence de figurines en plus de la miniature. Deux versions du Porter Cab seront proposées au lancement du modèle : l’une accompagnée d’un amoncellement de petits cartons et d’un petit personnage en chemise verte (déclinaison a) et la seconde avec un baril et un personnage  en chemise bleue (déclinaison b). Les deux versions sont déjà sorties, et de nombreux magasins en ligne les proposent dans leurs catalogues.

Illustrations : Hobby Search

Le casting de la série Limited Vintage est à retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *