(Février 2020) 21-9 – Nissan Note Police Patrol Vehicle

Tiens, cela faisait un petit moment qu’aucune voiture de police n’avait rejoint le casting Regular! Qu’à cela ne tienne, TakaraTomy lancera le mois prochain la Nissan Note en livrée noire et blanche utilisée par les forces de l’ordre de la Préfecture de Miyagi.

Conçu sur la plate-forme des Renault Clio et Modus ainsi que des Nissan Micra et Cube, le Note de première génération fait son apparition au salon de Paris en 2004 sous la forme d’un concept-car nommé Tone. Disponible fin janvier de l’année suivante au Japon, il faut attendre le printemps 2006 pour voir apparaître le petit monospace compact sur le marché européen. Dans son pays natal, le Note est disponible en trois niveaux de finition nommés S, SE et SVE tandis qu’en Europe les différentes versions sont appelées Visia, Acenta et Tekna, des appellations toujours utilisées sur les modèles Nissan en 2020. Et pour la suite de la carrière du Note, les choses se compliquent un peu…

Un système d’hybridation repris de la Nissan Leaf

En effet, les évolutions apportées au modèle diffèrent entre la version européenne (construite dans l’usine anglaise de Sunderland) et la version japonaise (produite à Yokosuka). Le modèle produit au Royaume-Uni bénéficie ainsi d’un léger lifting en 2007 tandis que son alter-ego nippon n’en bénéficie quant à lui que l’année suivante. A cette occasion, de nouvelles finitions sont proposées comme les Note Rider et Note Rider Performance au design plus sportif. La version européenne bénéficiera également, en 2012, d’une nouvelle mise à jour où la climatisation, les feux à allumage automatique et les essuie-glaces à détection de pluie rejoignent la dotation de série. Au total, tous marchés confondus, la Note première génération s’écoulera à 940 000 exemplaires avant l’arrêt de sa production en juin 2012. La seconde génération, quant à elle, apparaît sur les différents marchés quelques mois plus tard : septembre pour le Japon et juillet 2013 pour l’Europe et l’Amérique latine. En 2017, la Note s’offre non seulement une cure de jouvence esthétique, avec des projecteurs avant effilés, des feux arrières tout en courbes et une calandre en V prononcé (V motion, que l’on retrouve sur les autres modèles de la gamme Nissan), mais adopte également une motorisation hybride. Le monospace compact s’équipe du moteur 4 cylindres 1.2 litres de sa soeur Leaf, auquel est ajouté un moteur électrique alimenté par une batterie lithium-ion.

Les trois générations du monospace compact Nissan avaient déjà eu droit à leur déclinaison miniature chez Tomica, dans la série Regular. La première était en effet sortie sous la référence 22-5 en 2009, tandis que la seconde a été commercialisée trois ans plus tard (103-5). S’agissant du modèle actuel, cette version police est la seconde déclinaison à être miniaturisée, après la version civile sortie en 2017 (48-10). Et comme cette dernière hélas, elle ne disposera pas d’ouvrants. Il faudra donc se consoler avec la sérigraphie des forces de l’ordre, la livrée pie blanche et noire et le gyrophare en forme de boomerang présents sur la miniature. Pour le reste, les deux versions du Note troisième du nom sont identiques.

La Nissan Note Police Car sera en vente à compter du 15 février prochain. Si vous souhaitez vous en porter acquéreur, il vous en coûtera 405 yens soit 3,32 euros. Bien entendu, vous pouvez d’ores et déjà réserver votre exemplaire dans l’une des nombreuses boutiques en ligne proposant les produits TakaraTomy.

Illustrations : Hobby Search

Le casting de la série Regular (numéros 21 à 40) est à retrouver ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *