(Février 2020) LV-N196 – Nissan Skyline GTS-t Type M

Dans la série Limited Vintage Neo, Tomytec continue de décliner la version berline de la Nissan Skyline R32. Après la GTS25 Type X G au mois de janvier, place le mois prochain à la GTS-t Type M.

Disponible à compter de 1989, la Skyline type R32 est proposée avec plusieurs motorisations, atmosphériques ou turbocompressées. Parmi ces dernières, la version la plus puissante au catalogue est la GTS-t. Elle embarque un 6 cylindres en ligne à simple turbocompresseur (code RB20DET) qui développe 212 chevaux. C’est alors la Skyline R32 la plus puissante disponible dans la gamme en début de carrière, avant l’apparition de la GT-R. Côté transmission, l’acheteur a le choix entre une boîte manuelle à cinq rapports ou automatique à quatre vitesses, qui transmettent la puissance aux roues arrières. Dans les deux cas, la boîte de vitesses est épaulée dans sa tâche par un différentiel à glissement limité.

Quelques subtiles spécificités esthétiques et mécaniques

Par rapport à la GTS-t « classique », la version nommée Type M ajoute des jantes en alliage de 16 pouces spécifiques à cinq bâtons, ainsi que d’un bouclier avant spécifique. Le modèle était disponible en berline, mais aussi en coupé. Mais outre ces quelques détails, la GTS-t Type M reste discrète, comme en témoigne l’absence d’aileron arrière ou de spoiler à l’avant. S’agissant du freinage, elle est équipée d’étriers de freins avant à 4 pistons et arrière à 2 pistons. Enfin, au chapitre des liaisons au sol, cette version embarque bien entendu le système HICAS à quatre roues directrices comme la plupart des modèles de la gamme Skyline. Avec un poids à vide de 1 290kg, la GTS-t Type M s’autorise un bon niveau de performances, dont témoigne un 0 à 100 abattu en 6,5 secondes.

La GTS-t Type M rejoint au casting de la série Limited Vintage Neo la déclinaison GTS25 Type X G sortie en ce début d’année. Bien évidemment, les spécificités du modèle ont bien été reproduites, comme les jantes, l’absence d’aileron sur la malle, le petit monogramme GTS-t au dessus du phare arrière droit ou encore le pare-choc avant différent de celui équipant la GTS25. A noter également les clignotants intégrés dans les feux avants, plus fins sur la GTS-t et qui ont été ici reproduits par un coup de peinture orange derrière le plastique translucide.

La version GTS-t Type M de la Skyline R32 sera commercialisée  à la mi-février au tarif de 2 160 yens, soit à peu de choses près 17,60 euros. Une seule déclinaison sera proposée au lancement, de couleur rouge cerise. Pour la petite histoire, cette teinte était disponible sur le modèle réel sous le code AH3. La miniature peut bien sûr d’ores et déjà être réservée dans les nombreuses boutiques en ligne commercialisant les produits Tomytec.

Illustrations : Hobby Search

Le casting de la série Limited Vintage Neo est à retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *