02-2 - Toyota Celica 2000 GT-Four Titre

(Janvier 2019) Premium 02-2 – Toyota Celica 2000 GT-Four

Parmi les nouveautés qui viendront grossir le casting de la série Premium en début d’année prochaine, voici la Toyota Celica 2000 GT-Four. Basée sur la troisième génération du coupé (type ST162/ST165), cette version 4 roues motrices déjà très performante dans le civil a aussi permis au constructeur de remporter nombre de victoires en championnat du monde des rallyes.

C’est en tant que concept que la version GT-Four du coupé Celica a fait sa première apparition. Et plus précisément sous les traits d’un cabriolet baptisé GT-Four Open Air, présenté au salon de Tokyo en 1985. L’année suivante, la Celica 2000 GT-Four ne sera pourtant commercialisée qu’en coupé (code ST165). Extérieurement, elle se distingue du reste de la gamme par son pare-choc avant ajouré et ses autocollants GT-Four sur les portières. Sous le capot, on la toute première version du moteur Toyota 4 cylindres en ligne turbo (code 3S-GTE). Une mécanique que l’on retrouvera sur les deux générations suivantes de Celica GT-Four, ainsi que sur le petit coupé MR2. Ici, il développe 185 chevaux pour 250 Nm de couple. La transmission intégrale comprend un différentiel central pouvant s’ouvrir ou se fermer via une commande située dans l’habitacle. En 1987, la GT-Four évolue légèrement, avec un nouveau pare-choc avant et des feux arrières. Le moteur bénéficie pour sa part d’une légère cure de vitamines (190 chevaux et 258 Nm de couple à présent), tandis que le différentiel manuel cède sa place à un homologue à glissement limité.

Bête de rallye

En 1988, la Celica GT-Four est engagée dans le championnat du monde des rallyes à compter du Tour de Corse. Si les premières épreuves ne permettent pas au coupé de se mettre en valeur, cette première saison se termine néanmoins plutôt bien puisque le pilote suédois Bjorn Waldegaard place la Celica du Team Toyota Great Britain à la troisième place lors du dernier rallye de la saison en Grande Bretagne. L’année suivante est plus fructueuse : même avec une seule victoire acquise en Australie, Toyota termine à la deuxième place au championnat des constructeurs derrière les intouchables Lancia. Mais c’est réellement en 1990 que la Celica GT-Four va se mettre en valeur, entre les mains de Carlos Sainz. Huit fois sur le podium et trois fois victorieux, l’espagnol coiffe en fin d’année sa première couronne de champion du monde des rallyes tandis que le Toyota Team Europe termine à nouveau second au classement des constructeurs. Il en ira de même l’année suivante avec quatre victoires, tandis que Sainz ne pourra conserver son titre à cause d’un impressionnant accident au rallye d’Australie. Mais la Celica GT-Four ST165 aura démontré son potentiel en à peine deux saisons pleines.

La Celica troisième génération, une vieille connaissance chez Tomica

La série Premium comptait déjà une Celica GT-Four, en l’occurrence la sixième génération (type ST205) sortie en 1994. Aux côtés de celle-ci, le type ST165 rejoindra un casting déjà fort de cinq modèles Toyota. Mais ce n’est pas la première apparition de la troisième génération de Celica dans une des collections Tomica. Dans la série Regular, elle apparaît déjà en version civile (33-5) et de rallye (46-3, aux couleurs du pétrolier BP). Et en version ST162 2000 GT-R dans la série Limited (0091). C’est la version 1987 de la 2000 GT-Four qui a été retenue par Tomica pour intégrer le casting Premium. Celle-ci est reconnaissable extérieurement à ses deux projecteurs antibrouillards placés dans le pare-choc avant. Les portes sont mobiles, l’intérieur et ses sièges caractéristiques sont bien reproduits tout comme les jantes spécifiques au modèle. On aurait toutefois aimé un peu plus de soin au niveau du traitement des feux arrières, uniformément oranges.

C’est à la mi-janvier que la Toyota Celica 2000GT-Four sera commercialisée. Au casting Premium, elle remplacera au numéro 2 le Morita Wildfire Truck et portera la référence 02-2. Pour l’acquérir, il vous en coûtera 720 yens (5,60 euros au cours actuel). Et le modèle est d’ores et déjà disponible en réservation dans toutes les bonnes crèmeries sur Internet.

Illustrations : Hobby Search

Le casting de la série Premium est à retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *