(Janvier 2020) Premium 04-3 – Nissan Skyline GTS-R

La septième génération de Nissan Skyline va débarquer le mois prochain dans la série Premium. Elle sera reproduite en version coupé et dans sa déclinaison la plus puissante destinée à l’homologation du modèle en Groupe A en vue d’un engagement dans les championnats de voitures de tourisme.

Apparue en août 1985, la Skyline septième du nom n’évolue esthétiquement que peu par rapport à la génération qu’elle remplace (R30). Ses lignes sont toujours taillées à la serpe et les changements sont mineurs, le plus flagrant résidant dans les optiques avant plus fins et les pare-chocs plus enveloppants. Tout comme sa devancière, la Skyline type R31 est disponible en plusieurs carrosseries : berline, break ou encore coupé, cette dernière version apparaissant en 1986. Les plus gros changements sur cette nouvelle version, souvent nommée « the seventh » (la septième), c’est sous le capot qu’elles se situent. En effet, la génération R31 est la première à se doter des fameux moteurs 6 cylindres en ligne RB qui deviendront par la suite célèbres. L’autre grande nouveauté, c’est l’apparition du système de traction intégrale « maison », couplé au système HICAS. En 1986, la Skyline R31 fait déjà parler d’elle en compétition dans une version dérivée de la GTS qui remporte, aux mains d’Aguri Suzuki les couronnes pilote et constructeur dans le championnat japonais des voitures de tourisme en Groupe A. Mais l’année suivante, le règlement évolue. Certaines technologies comme le spoiler avant électronique qui équipe la Skyline GTS, sont interdits. Dans le même temps, cette modification de réglementation n’impose pas de construire 5 000 exemplaires routiers puisque c’est une évolution qui est demandée et non un tout nouveau modèle. 500 unités suffiront donc.

GTS-R : pour l’homologation en Groupe A

Finalement, Nissan ne s’arrêtera pas à cette limite puisque ce seront 823 exemplaires très exactement qui seront fabriqués, dont 4 prototypes. Esthétiquement, la GTS-R (type HR31) arbore une teinte unique à mi-chemin entre le bleu et le noir, un aileron arrière spécifique et peut également recevoir en option des jantes BBS de type « nids d’abeille ». L’intérieur gagne de son côté des sièges semi-baquets et un ciel de toit alvéolé. Sous le capot, le six cylindres 2.0 litres turbocompressé de type RB20DET gagne 20 chevaux par rapport à la version GTS, entre autres grâce à l’adjonction d’un intercooler frontal gros volume placé derrière le pare-choc avant. Développant 210 chevaux, il prend la dénomination RB20DET-R pour l’occasion et permet à la GTS-R d’abattre le 0 à 100 km/h en 7 secondes tandis que la vitesse de pointe est pour sa part estimée à près de 220 km/h. Et pour rester dans le compartiment moteur, une barre anti-rapprochement est ajoutée. Enfin, question transmission, on trouve une boîte de vitesses à cinq rapports dotée d’un différentiel autobloquant qui transmet la puissance aux quatre roues.

La GTS-R sera le mois prochain la sixième version de la lignée des coupés sportifs Skyline à venir garnir le casting Premium. Outre la version Super Silhouette basée sur la génération R30 sortie cette année, elle viendra compléter la série déjà reproduite, qui s’étend de la R30 à la R34. Pour sa reproduction, Tomica a opté pour les jantes BBS disponibles en option sur le modèle réel. La teinte bleue nuit spécifique à la GTS-R semble également, au vu des premiers clichés, bien reproduite de même que les différents appendices comme le spoiler avant et l’aileron arrière. Un petit regret cependant avec le traitement apporté à la partie arrière, qui ne laisse pas entrevoir les feux arrières. Une pièce en plastique translucide sombre aurait été appréciable. Enfin, il est à noter que la miniature sera dotée de portes pouvant être ouvertes et fermées.

La Nissan Skyline GTS-R sera lancée à la mi-janvier au prix de 720 yens, soit un tout petit peu moins de 6 euros. Vous pouvez bien sûr déjà réserver votre exemplaire sur l’une des nombreuses boutiques en ligne proposant les produits Tomica.

Illustrations : Hobby Search

Le casting de la série Premium est à retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *