(Juin 2019) Long – 135-3 – Michelin Motorsport Transporter

Des camions de course, il y en avait déjà quelques uns chez Tomica. Mais ceux-ci étaient destinés à transporter les voitures de course jusqu’aux lieux des compétitions. En juin, c’est un semi-remorque convoyant des pneus qui va rejoindre le casting de la série Long. Et plus précisément celui utilisé par l’équipementier français Michelin.

Lors de la plupart des compétitions automobiles ou moto, les équipes engagées ont besoin de plusieurs trains de pneumatiques de rechange. Voire de plusieurs types de gommes différentes comme par exemple en rallye, où les pilotes peuvent rencontrer des surfaces variées sur la même épreuve. Question logistique, les manufacturiers de pneumatiques ont recours à des semi-remorques pour pouvoir acheminer le matériel nécessaire aux équipes sur les différentes manches d’un championnat. Car on parle ici de milliers de pneus  à convoyer à chaque fois : pour l’édition 2017 des 24 heures du Mans par exemple, ce ne sont pas moins de 5 000 enveloppes qui ont été fournies rien que par Michelin.

La fourniture de pneus en compétition : toute une logistique

L’entreprise clermontoise est en effet l’un des manufacturiers fournissant des pneus aux teams de compétition. Celui-ci dispose d’une flotte de camions pour acheminer les pneumatiques sur les différentes courses, principalement constituée de Renault Magnum (même si l’on trouve aussi des Mercedes Actros par exemple). Pour ne parler que du championnat du monde des rallyes, la firme française dépèche à chaque épreuve cinq camions transportant entre 7 et 9 monteurs et trois ingénieurs, lesquels sont chacun affectés à une des équipes se fournissant chez Michelin (Citroën, Ford et Mini en 2019). Une fois sur place, quelques jours avant le début du rallye, les monteurs reçoivent les jantes des équipes et s’occupent du montage des enveloppes.

Au numéro 135 de la série Long, le camion aux couleurs de l’équipementier français viendra remplacer le train à grande vitesse Shinkanzen Series E7. Les premières photos de la miniature montrent que la remorque a bien été reproduite puisqu’on y retrouve la décoration spécifique de Michelin et le personnage Bibendum indissociable de la société. En revanche, le tracteur ne semble pas avoir bénéficie d’autant d’attention avec des feux peints et un aspect « brut de fonderie » dans l’ensemble. Il n’est pas des plus simples de déterminer de quel modèle il s’agit, même s’il semble bien que ce soit un Scania. Espérons que le constat soit meilleur une fois la miniature entre les mains!

Le Michelin Motorsport Transporter sera disponible dans le courant du mois prochain, au tarif de 810 yens (environ 6,60 euros). Mais il est d’ores et déjà possible de réserver son exemplaire dans la plupart des boutiques en ligne.

Illustrations : Hobby Search

Le casting de la série Long est à retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *