(Mai 2019) 115-6 – Subaru Forester

Une nouvelle Subaru intègre le mois prochain le casting Regular. Il s’agit du Forester, dans sa toute dernière version présentée l’an dernier au salon de New-York.

Basé sur le concept STREEGA présenté par Subaru au salon de Tokyo en novembre 1995, le Forester a fait son apparition sur le marché japonais en 1997, puis l’année suivante en Europe et sur le continent américain. Il emprunte la plate-forme (raccourcie pour l’occasion) de sa grande sœur dans la gamme, la Legacy, et se présente sous la forme d’un break surélevé. Comme la quasi-totalité des modèles du constructeur, le Forester est doté de 4 roues motrices et du fameux moteur 4 cylindres boxer maison. Grâce à sa transmission intégrale, il permet de s’aventurer sur les chemins escarpés tout en disposant d’un volume de coffre confortable. Pas complètement SUV, pas tout à fait break conventionnel, le Forester est présenté par Subaru comme « le meilleur des deux mondes ».

Une valeur sûre dans la catégorie des SUV compacts

Toujours produit actuellement, le Subaru Forester a subi quatre refontes majeures durant sa carrière. Et la toute dernière est récente puisqu’elle a été présentée en 2018 au Salon de New-York et que sa commercialisation débute cette année. Sur le plan du style, cette nouvelle version reprend les lignes générales de sa devancière. On remarquera le bouclier et les feux avant retouchés, les arètes de carrosserie plus prononcées ou encore les feux arrière entièrement nouveaux. Le tout contribuant à donner au Forester une personnalité plus affirmée. Côté plate-forme, le nouveau venu partage ses soubassements avec l’Impreza et la XV et adopte bien entendu une transmission intégrale. Un seul moteur au programme (pour le moment), le quatre cylindres boxer 2,5 litres essence de 182 chevaux associé à une boîte de vitesses à variation continue. Comparativement à la quatrième génération, le nouveau Forester gagne 5 cm en longueur, et les premiers essais réalisés par la presse spécialisée relèvent un intérieur spacieux et une planche de bord plus moderne et agréable à l’oeil.

Dans le casting Regular, c’est la deuxième apparition d’un Forester puisque la quatrième itération avait déjà eu droit à sa version miniature (112-5). Et tout comme cette dernière, la nouvelle version qui intégrera la collection en mai ne possède hélas aucune partie mobile et ses feux sont simplement peints. Toutefois, pour le reste, la miniature est fidèle au modèle réel avec ses ailes galbées au-dessus des passages de roues et les détails de son pare-choc avant au niveau des antibrouillards. Et le fameux insigne Subaru à six étoiles, placé sur la calandre ajourée, est fidèlement reproduit.

Le Subaru Forester sera mis en vente à compter du 18 mai prochain. La version « normale » sera de couleur Quartz Blue, un coloris indisponible sur le modèle réel en France. La version de lancement, pour sa part, adoptera une livrée Crystal White Pearl et des liserés de bas de caisse couleur cuivre. Comptez 405 yens (3,25 euros environ) pour la première et 450 yens (3,60 euros) pour la seconde. Bien entendu, vous pouvez d’ores et déjà réserver la miniature sur la plupart des boutiques en ligne, même s’il semble que l’édition de lancement ne soit pas disponible partout…

Illustrations : Hobby Search

Le casting de la série Regular (numéros 101 à 120) est à retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *