(Novembre 2019) 70-5 – Lamborghini Aventador SVJ

Un nouveau pur-sang italien viendra grossir les rangs du casting Regular le mois prochain. Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de la version radicale de la Lamborghini Aventador, nommée SVJ.

C’est l’année dernière, dans le cadre du concours d’élégance de Pebble Beach aux Etats-Unis que le constructeur de San’t Agata Bolognese a présenté officiellement une déclinaison extrême de son Aventador, la SVJ (Super Veloce Jota) dont la production est limitée à 900 unités. La SVJ est visuellement plus agressive que la version SV dont elle dérive : de face, on note le pare-choc accueillant deux ouvertures de chaque côté du logo Lamborghini et le spoiler recevant une lame centrale spécifique. De profil, ce sont les jantes spécifiques de 20 pouces à l’avant et 21 à l’arrière qui se font remarquer. Enfin, la partie arrière reçoit un aileron surélevé en carbone, un diffuseur spécifique et des sorties d’échappement rehaussées placées entre les phares à la manière de la McLaren 720S.

Puissance en hausse, poids en baisse

Mécaniquement, l’Aventador SVJ est la Lamborghini la plus puissante et la plus rapide de l’histoire de la marque. Le moteur V12 atmosphérique de 6.5 litres de cylindrée voit en effet sa puissance portée à 770 chevaux, trente de plus que dans la version S. Les chiffres d’accélérations sont bien entendu excellents avec un temps de 2,8 secondes pour passer de 0 à 100 km/h et de 8,6 secondes dans l’exercice du 0 à 200. Mais la SVJ ne se contente pas d’une puissance majorée. Grâce à de nouveaux éléments plus légers (capot moteur, diffuseur arrière), elle pèse également 50 kilos de moins sur la balance que l’Aventador S et bénéfice du système actif d’aérodynamique ALA. Celui-ci agit sur les éléments mobiles de la voiture pour augmenter l’appui de près de 40 kg. Toutes ces améliorations, ainsi que les quatre roues motrices de l’Aventador, ont permis l’an dernier à la SVJ de décrocher un temps de 6’44 »97 au Nürburgring, soit le record de la piste pour une voiture de série.

L’Aventador avait déjà fait par deux fois son apparition au sein du casting Regular. En 2012 tout d’abord en version LP 700-4 civile (87-6), puis en 2015 sous les couleurs de la police de Dubaï (87-7). Tout comme elles, la SVJ ne disposera pas de parties mobiles mais sera tout de même équipée du système de suspension habituel chez Tomica. Cette nouvelle miniature sera plus soignée que les deux autres versions, avec notamment certains détails de carrosserie plus fins (montants de pare-brise, entrées d’air latérales, feux avant ajourés). Les spécificités permettant de reconnaître la déclinaison comme le bouclier avant, le capot moteur, les autocollants SVJ sur les ailes arrières ou encore l’aileron ont bien été reproduites. Un petit bémol sur ce dernier qui, sur photos, apparaît un peu grossier. A confirmer une fois la miniature en main!

Remplaçant au numéro 70 le Mitsubishi Outlander PHEV, la Lamborghini Aventador SVJ sera mise en vente le 16 novembre prochain. Pour la version classique, de couleur verte, il vous en coûtera 405 yens soit à peu de choses près 3,45 euros. Pour l’édition limitée de lancement, qui reprend la livrée de la version 63 du modèle réel (en référence à l’année de création de Lamborghini), il faudra débourser un petit supplément puisque le modèle s’affiche à 450 yens (3,82 euros). Comme à l’accoutumée, les deux miniatures peuvent d’ores et déjà être réservées sur la plupart des boutiques en ligne.

Illustrations : Hobby Search

Le casting de la série Regular (numéros 61 à 80) est à retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *