(Octobre 2019) 103-7 – Mitsuoka Rock Star

Cela fait un petit moment maintenant qu’aucun nouveau cabriolet n’a pointé le bout de son nez dans la série Regular. Cette absence sera rattrapée en octobre avec l’arrivée de la Mitsuoka Rock Star, sorte de Chevrolet Corvette sauce nippone (ou de Mazda MX-5 américanisée, au choix!).

La « patte » du petit constructeur Mitsuoka, c’est le design néo-rétro de ses créations. Et sa petite dernière, baptisée Rock Star, ne fait pas exception. Basée sur une Mazda MX-5 de quatrième génération, celle-ci conserve du roadster de la marque d’Hiroshima la mécanique, les trains roulants et la transmission. Le moteur est donc toujours le 4 cylindres de 1,5 développant 130 chevaux, et peut être accouplé selon le choix de l’acheteur à une transmission manuelle à 5 rapports ou une automatique 4 vitesses. Vendue 40 000 euros, la Rock Star a été lancée cette année avec une production limitée à 50 exemplaires (Mitsuoka fête cette année son cinquantenaire), lesquels ayant d’ores et déjà tous trouvé preneur.

Quand la nippone s’américanise

Extérieurement ne subsistent que le pare-brise et les portières, le reste de la carrosserie étant transformée avec des panneaux en composite pour ressembler à la mythique Chevrolet Corvette. Les ailes courbées et les double-optiques ronds à l’arrière sont ainsi de la partie. La partie inférieure reçoit de son côté un spoiler avant, des bas de caisses enveloppants ainsi qu’un rajout de pare-choc à l’arrière. Enfin, les jantes sont changées pour des modèles chromés au style très inspiré des Cragar SS, populaires sur les muscle-cars américaines dans les années soixante-dix. Six teintes de carrosserie sont disponibles, avec des noms évoquant les Etats-Unis comme le Chicago Red, l’Arizona Yellow ou le Washington White. Intérieurement, les modifications sont plus ténues avec le remplacement du logo Mazda par Mitsuoka sur le centre de volant et une sellerie cuir spécifique brodée.

La Rock Star est le quatrième modèle du constructeur à être reproduit chez Tomica. En effet, la Le Seyde (25-4), l’Orochi (25-5) et la petite Viewt (40-6) ont par le passé fait partie du casting Regular. Une fois encore cette année, on pourra pester contre le manque de parties mobiles comme les portes, le capot ou le coffre sur la miniature bien que cette fois son toit pourra être retiré. Pour le reste, les traits du modèle réel semblent avoir fidèlement été reproduits, comme les ailes galbées singeant celles de la Corvette Sting Ray, le spoiler avant ou encore les bas de caisse proéminents.

La Mitsuoka Rock Star sera mise sur le marché le 19 octobre prochain, en deux versions. La première, à tirage limitée, sera affichée 450 yens (3,80 euros environ) et sera de couleur rouille. L’édition normale, tarifée 405 yens (3,45 euros), revêtira pour sa part une robe bleue disponible sous le nom de « Los Angeles Blue » sur le modèle réel. Les deux modèles sont bien sûr déjà proposés en réservation dans de nombreuses boutiques en ligne et comme à l’accoutumée l’édition de lancement est très demandée.

Illustrations : Hobby Search

Le casting de la série Regular (numéros 101 à 120) est à retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *