(Septembre 2019) 114-4 – Toyota Century

En septembre, c’est le mois des quatre portes Toyota chez Tomica. En effet, à côté de la Toyota Camry une autre berline du constructeur rejoindra le casting Regular. Il s’agit de la Toyota Century, parfois appelée la « Rolls japonaise »

Limousine produite par Toyota depuis 1967, la Century tire son nom du centenaire du fondateur de la marque, Sakichi Toyoda, né en 1867. Initialement, elle reprend le moteur V8 maison installé sous le capot de la Crown Eight dont la cylindrée a été portée de 2.6 à 3.0 litres. Il est accouplé à une boîte de vitesses manuelle à trois ou quatre rapports dont la commande est située sur la colonne de direction. Le moteur sera changé, sur la seconde génération sortie en 1997, par un V12 de 5.0 litres de cylindrée. A ce sujet sachez que la Century est toujours à ce jour la seule voiture japonaise de série à avoir été équipée d’un moteur à 12 cylindres. Durant sa carrière, la limousine de Toyota accueillera petit à petit les dernières innovations pour rester à la pointe du luxe : climatisation électronique dès 1971, commandes tactile en 1982 ou encore instrumentation numérique en 1987. Rivale de la Nissan President sortie deux ans plus tôt, la Toyota Century ambitionne comme cette dernière de toucher les hautes sphères de la société japonaise. Comme l’Empereur Hirohito par exemple… Le pari sera presque réussi, puisque de nombreux dirigeants politiques, des hommes d’affaires influents et certains membres de la famille impériale opteront pour une Century pour leurs déplacements personnels et professionnels.

Le haut-de-gamme de Toyota

En 2018 est lancée la troisième itération de la Century. Pour l’occasion, elle repasse du moteur 12 cylindres atmosphérique à un V8 ayant recours à l’hybridation. Le style extérieur peut sembler un peu daté, mais il faut savoir qu’il n’a que relativement peu évolué depuis la première génération, qui est tout de même restée 30 ans au catalogue (de 1967 à 1997) et la seconde vingt ans. Pour le confort de ses occupants, la nouvelle Century (code G60) adopte une suspension pneumatique pilotée, et sa dotation d’origine est complète : écran 16 pouces pour les passagers arrière, système audio à 20 hauts-parleurs, sellerie cuir ou velours (les japonais ayant une préférence pour cette dernière) ou encore écrans tactiles logés dans les accoudoirs pour le réglage de la climatisation et des sièges (massants), rien ne manque.  Fabriquée à 200 exemplaires par an, la Toyota Century est tarifée tout de même 150 000 euros.

Ce n’est pas la première apparition du modèle au sein d’un casting chez Tomica/Tomytec. En effet la seconde génération, code G50, était déjà sortie en série Regular en 1972 (43-1) et dans la série Limited Vintage Neo (LV-N105). Au vu des premiers clichés, cette nouvelle miniature reprend fidèlement les lignes du modèle réel, et notamment sa calandre massive ornée du logo en forme d’oiseau symbolisant la famille impériale. Si l’on appréciera aussi le traitement des feux avant en plastique translucide, on regrettera une fois encore que la miniature ne dispose pas d’ouvrants. Depuis la Chevrolet Corvette ZR-1 sortie en janvier dernier, aucun des modèles sortis en collection Regular n’est doté de portes, capot ou malle mobiles…

La Toyota Century sera disponible le 21 septembre prochain. Le modèle normal, de couleur noire, sera affiché à 405 yens (environ 3,40 euros). Pour l’édition limitée de lancement, grise, il faudra ajouter un petit supplément puisque son prix sera de 450 yens (3,80 euros). L’une et l’autre peuvent dès aujourd’hui être réservées dans plusieurs boutiques en ligne, mais il faudra être rapide pour espérer avoir l’édition limitée qui, comme d’habitude, est rapidement en rupture de stock.

Illustrations : Hobby Search

Le casting de la série Regular (numéros 101 à 120) est à retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *