(Septembre 2019) LV-N189 – Pajero Super Exceed Z

La seconde itération du « baroudeur » de chez Mitsubishi, le Pajero, rejoint en septembre le casting de la série Limited Vintage Neo. Et ce n’est pas n’importe quelle version qui a été miniaturisée, car il s’agit en effet de la finition haut-de-gamme baptisée Super Exceed Z.

C’est sous la forme d’un prototype que le Mitsubishi Pajero fait sa première apparition publique lors du salon de Tokyo en novembre 1973. Cinq ans plus tard, une deuxième version est exposée lors du même événement, mais il faut attendre 1982 pour que le Pajero trouve le chemin de la série. Dans un premier temps, le 4×4 Mitsubishi n’est disponible qu’en version à 3 portes châssis court avec un toit fixe ou une bâche. Plusieurs motorisations sont disponibles, dont un 4 cylindres en ligne turbo-diesel de 2.3 litres développant 67 chevaux, et l’acheteur peut opter soit pour une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports, soit pour une automatique à quatre unités. Et question équipement, la direction assistée est installée de série tandis que les occupants avant profitent de sièges dotés de suspensions. Enfin, on trouve au niveau des trains roulants une suspension à double triangulation à l’avant. En 1983, soit un an après le lancement du Pajero, la gamme se dote d’une version à châssis long et cinq portes. Celle-ci permet d’embarquer jusqu’à 7 passagers grâce à une troisième rangée de sièges amovible.

Super Exceed Z, le haut du panier

En janvier 1991, Mitsubishi offre une seconde jeunesse à son 4×4 en le faisant évoluer esthétiquement et mécaniquement. La carrosserie s’affine tandis que l’empattement des modèles trois et cinq portes est augmenté, respectivement de 70 et de 30 millimètres. Les motorisations essence et diesel sont à nouveau de la partie, le 6 cylindres 3.0 litres essence étant maintenant équipé d’une injection électronique multipoint. Cette génération est aussi dotée du système de transmission Super Select 4WD (SS4), qui permet de passer de quatre à deux roues motrices, et de bloquer ou non le différentiel central. Au niveau des finitions, on trouve tout en haut de la gamme Pajero la version Super Exceed Z qui bénéficie d’un niveau d’équipement des plus complets avec notamment un toit ouvrant central en configuration 5 portes.

Si les différentes générations du Mitsubishi Pajero ont déjà été miniaturisées chez Tomica dans son casting Regular, c’est en revanche une première dans la série Limited Vintage Neo. C’est le millésime 1994 qui a été retenu par Tomytec pour réaliser cette nouvelle miniature. Celui-ci est équipé d’une calandre, de feux avant et de pare-chocs revus qui ont ici été soigneusement reproduits. Le toit ouvrant équipant la version Super Exceed est présent, ce qui permet d’admirer également le travail effectué sur l’intérieur de la miniature. Celle-ci est aussi équipée de ses rétroviseurs, qui sont d’ailleurs au nombre de trois : deux situés sur les portières et un troisième situé au bout de l’aile avant côté conducteur.

Le Pajero Super Exceed Z sera commercialisé à la mi-septembre. Pour l’acquérir, il vous en coûtera 2 610 yens soit à peu de choses près 22,05 euros au cours d’aujourd’hui. Bien évidemment, vous pouvez dès maintenant réserver votre exemplaire dans l’une des nombreuses boutiques proposant la gamme Limited Vintage Neo.

Illustrations : Hobby Search

Le casting de la série Limited Vintage Neo est à retrouver ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *